Skip to content

L’excursion Geiranger – Dalsnibba

mai 12, 2008

L’ascension du Mont Dalsnibba est un des clous de votre visite à Geiranger. Vous emprunterez une route à 70 lacets, et 29 d’entre eux virent à 180 degrés!

CE QUE VOUS VERREZ:

L’EGLISE: Au départ de Geiranger, vous pourrez voir l’église du village qui fut construite en 1842. Elle est typiquement norvégienne, toute blanche et en bois, mais elle a pour particularité cette forme octogonale.

DEUX PIERRES COMMÉMORATIVES: Le premier monument que vous apercevrez en sortant de Geiranger joue un rôle important pour les habitants du village. Il a été érigé en 1814 pour honorer la mémoire des soldats tombés au cours de la Grande guerre de Scandinavie, qui marqua la fin de l’union entre le Danemark et la Norvège. La deuxième pierre commémorative se trouve devant l’hôtel Utsikten, en souvenir de la visite du roi Haakon en 1905.

LA FERME DE VESTERÅS: À flanc de montagne, comme suspendue au-dessus de Geiranger, se trouve la ferme de Vesterås. C’est l’une des meilleures des environs; le fermier gagne sa vie grâce aux produits de la ferme et au tourisme. Chose qui n’est pas toujours évidente en raison des avalanches qui touchent souvent ce site, à raison de quatre ou cinq avalanches par an. En 1907, trois personnes y ont perdu la vie, et en 1979, tous les chalets ont été détruits à cette occasion. C’est pourquoi Vesterås à la réputation d’être un endroit dangereux où passer la nuit. Le propriétaire attend chaque année d’être parfaitement sûr qu’il n’y ait plus aucun risque avant le démarrage de la haute saison.

HOLE BYGDA: Il s’agit d’un lieu-dit, qui est en fait la partie la plus ancienne du village. En 1602, un premier recensement démographique a été effectué à Geiranger à la demande du roi. À cette époque, nous avions 80 personnes réparties dans 5 familles, dont la plus grande était la famille Hole. Aujourd’hui nous avons toujours des gens portant ce nom.

GRINDALSELVA: Cette cascade est située à près de 1300 mètres au-dessus du niveau de la mer. Sa source fournit l’eau potable nécessaire aux habitants de Geiranger.

L’HÔTEL UTSIKTEN, ou Hôtel Bellevue: Construit en 1893, c’est le plus petit de Geiranger. Et si vous regardez la vue de cet hôtel, vous comprendrez d’où vient son nom.

LA FALAISE DE FLYDAL: À courte distance de cet établissement se trouve le fameux panorama ‘carte postale’ au-dessus de Geiranger, avec un ravin de 70 mètres. C’est un des points de vue les plus photographiés au monde.

LA ROUTE DE GEIRANGER: Notre trajet se poursuit sur la route 63, qui traverse la montagne. Elle fut aménagée en 1889, et a depuis été modernisée. La rénovation la plus importante a été entreprise en 1970. La route a été élargie, et on a essayé de conserver au maximum les vestiges de l’ancienne route. Parmi ces derniers on retrouve:

LE NOEUD: C’est un petit pont en pierre qui a été construit dès 1882. Il est toujours possible de passer ce petit pont, mais il est réservé aux petits véhicules et non aux autocars. Jusqu’en 1970, nous avions 9 ponts comme celui-ci, et aujourd’hui vous pourrez en passer 7. Ceci témoigne de la qualité de ces structures, conçues il y a plus de 100 ans.

OPPLENSKEDAL: Voici la dernière vallée sur notre circuit où il y a encore des habitants. Ce nom se traduit par « la dernière vallée avant l’Oppland », avant les montagnes. Comme personne n’habite de l’autre côté de cette vallée, c’est à ce niveau que la route est fermée durant l’hiver. Elle atteint une altitude de 1038 mètres et peut être recouverte par une couche de neige atteignant jusqu’à 8 mètres. Geiranger compte 272 personnes, et laisser la route ouverte pour si peu de personnes pendant l’hiver revient à un coût trop élevé au niveau de l’entretien, c’est pour raison qu’on la ferme.

À Opplenskedal nous n’avons donc qu’une ferme, qui est aussi la plus grande de Geiranger. À côté de la grange, vous pourrez trouver un terrain de camping. Le propriétaire de la ferme a des moutons qui restent tout l’été dans les pâturages. Ce qu’on aime dire à Geiranger, c’est que la route est de toute façon constamment bloquée: en hiver à cause de la neige, et en été à cause des moutons.

KVANDAL: Il s’agit ici d’une ferme d’été qui n’est plus exploitée. Mais jusqu’en 1954, tous les vaches du fjord de Geiranger venaient y passer l’été. Trois bergères gardaient habituellement le bétail, et ceci était bien sûr populaire chez les jeunes garçons de Geiranger. Chaque samedi, ces derniers venaient avec leurs accordéons, et assis sur les pierres ils essayaient de persuader les filles de venir danser.

LA MONTAGNE BLEUE: C’est le nom donné à ce plateau qui se trouve à une altitude de 1000 mètres. On y croisera une maison qui a été construite en 1904 pour loger les travailleurs venant déblayer la neige. À cette époque, il fallait 10 à 12 semaines pour se débarasser de la neige entre Opplenskedal et le chalet de Djupvasshytta. Les premiers chasse-neiges sont arrivés en 1947, et le travail ne demande désormais plus qu’une semaine.

LE CHALET DE DJUPVASS: Il se trouve au pied du mont Dalsnibba, et au bord du lac Djupvatn (« le lac profond »), à 1030 mètres d’altitude. Ce lac est très souvent gelé au début de l’été et lorsqu’il ne l’est pas, on peut observer sa couleur bleue magnifique. Le restaurant du chalet vous offre toute une table de pâtisseries légères et des brioches, spécialités de la maison depuis près de 100 ans. Une boutique de souvenir vous attend également!

LA ROUTE NIBBEVEGEN: Pour atteindre le sommet du mont Dalsnibba, il faut emprunter cette route privée à péage qui fut ouverte en 1939, plus tard rallongée de 5 kilomètres, et qui nous permet d’atteindre les 1495 mètres d’altitude au sommet de ce mont. Elle comprend X virages en lacets, dépourvus de garde-fou. Sensations garanties!

LE MONT DALSNIBBA: Sans aucun doute l’un des plus beaux panoramas au monde, surplombant le fjord et des sommets couverts par les neiges éternelles.

Photo 1: djupvasshytta.no; photo 2: geirangerfjord.no

Notre avis:

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :