Skip to content

La politesse norvégienne

juillet 12, 2008
D’après un article de Morten Strøksnes, Bergens Tidende, paru le 5 juillet 2008.

« Norwegians are notoriously rude and impolite. In addition, they appear to think of themselves as better than anybody else. Simply put: they are #1 in everything good and have no negatives. Just serve them a glass of beer, and it all comes out! »

« Les Bergenois sont les pires. »

Les étrangers découvrent souvent avec stupéfaction que les Norvégiens, derrière ce masque d’impolitesse superficielle sont, « en fait », honnêtes, gentils, toujours prêts à rendre service.

Explications.

1. « La théorie du singe montagnard ». La politesse est conçue pour réduire les chances de conflits entre des inconnus. En Norvège, nous avons toujours été peu nombreux et vécu isolé. Nous n’avons en fait pas eu besoin de ce type de pommade sociale que représente la politesse.

2.  » La théorie égalitaire ». En Norvège, le principé d’égalité tient une place importante. La politesse est associée presque instinctivement à la haute-bourgeoisie et à la noblesse, c’est-à-dire à une tentative de créer des différences. Dans une telle perspective, la politesse révèle une soumission à l’autorité que l’on ne veut pas reconnaître.

3. « La théorie de l’authenticité ». Liée à la précédente. Les Norvégiens considèrent les gens très polis comme faux, parce qu’  » ils ne sont pas sincères ». Vu sous cet angle, l’impolitesse est considérée comme plus authentique et véritable que la politesse.

4. « La théorie de la décadence ». Nous étions polis jusque dans les années 70, mais nous sommes devenus une génération de nouveaux riches, de parvenus exigeants, qui a depuis longtemps arrêté d’enseigner les bonnes manières aux enfants.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :