Skip to content

La route nationale touristique du Hardanger

février 27, 2009
tags: ,

L A R É G I O N

c3b8ystese

Photo Diane Berbain. Un matin d’hiver à Øystese.

La route touristique du Hardanger s’étend du fjord au plateau, à travers une nature abondante au-dessus de laquelle trône le glacier de Folgefonna.

3720275873_673d473e77_bUne route entre mer et montagne. Photo: Diane Alexandra Berbain

Le Hardanger est à la fois idyllique et dramatique. Il y a de forts contrastes entre le paysage de plateau et les flancs de montagnes abruptes, traversées par des cascades vrombissantes se jetant dans les eaux calmes du fjord. En une journée vous pouvez faire du ski sur le glacier de Folgefonna, voir la cascade de Vøringsfossen, et vous baigner dans le fjord.

Cette région offre de nombreuses possibilités de randonnées, et partout sur la route il y a des aires de repos où vous pouvez manger un bout, vous baigner, pêcher, ou simplement profiter de la vue en toute sérénité.

Le superbe environnement du Hardanger attire les touristes depuis plus d’un siècle, tandis que les forces de la nature permirent le développement d’une industrie au début du XXè s. De longues traditions dans les arts et l’artisanat se perpétuent, en particulier dans le domaine de la construction de bateau et la broderie.

Les habitants du Hardanger cultivent les fruits depuis le XIVè s. 40% de toute la production norvégienne provient du Hardanger. Les constituants particuliers des sols près du fjord donnent aux fruits leur goût spécial et acidulé. En 2006, les fruits du Hardanger ont reçu une appellation d’origine contrôlée. Au cours de l’été vous pouvez déguster ces pommes, poires, quetsches et cerises un peu partout sur votre route.

Pour beaucoup, le Hardanger est le symbole de la véritable Norvège; avec ses fjords et montagnes, ses vergers en fleurs et son art populaire, ses versants verdoyants, son fjord émeraude et le glacier de Folgefonna dominant le tout comme une couronne blanche; le Hardanger est d’une beauté à couper le souffle, et ce en toute saison.

  • Au départ de Bergen, voir détails de l’ itinéraire ici.
  • Bergen-Norheimsund: environ 1h

Détail du parcours – 1ère partie HARDANGERFJORDEN

Norheimsund – Bruravik

hard1

Steindalsfossen, ou la cascade de Steindal

3721299866_f2d0444331_bPhoto: Diane Alexandra Berbain

À deux kilomètres de Norheimsund se trouve l’une des cascades les plus connues et les plus photographiées du pays. Un chemin passe derrière la chute, vous permettant de l’admirer de haut.

Parking et boutique de souvenirs.

3720278925_9ea15b3026_bEt les lupins sont omniprésents! Photo: Diane Alexandra Berbain

Norheimsund – première rencontre avec le fjord de Hardanger

Norheimsund est le centre administratif de la commune de Kvam. Cette petite ville est située au fond d’une baie au bord du fjord de Hardanger. C’est un point de jonction entre les connections par bateau pour Odda et Utne, les navettes de Bergen, Voss, Vikøy, Tørvikbygd, Jondal, Strandebarm et Kvinnherad. Pendant très longtemps, c’est la mer qui était la route. C’est pourquoi le bateau joue un rôle important dans l’histoire culturelle du Hardanger. La construction de bateau et autres traditions liées à la mer tiennent encore aujourd’hui une place particulière dans cette ville. Chaque année y est d’ailleurs organisé le Festival du bateau de Hardanger, qui réunit des centaines d’enthousiastes. Au centre de Norheimsund se trouve le bel hôtel Sandven en bois, datant de 1857. Il a été édifié dans le style Dragon (qui rappelle le type tyrolien) et a 33 chambres, qui ont chacune leur propre style. C’est un hôtel riche en traditions, où l’on vous réveille encore en frappant à la porte.

Øystese

Cette petite ville (1641 habitants) attire tous les 2 ans des gens de toutes contrées, à l’occasion du grand marché d’Øystese. Et chaque automne est organisé un festival du cidre et des fruits. On y trouve également plusieurs fabriques de meubles, et le village est considéré comme l’un des meilleurs producteurs de tables de salon de Scandinavie. Ingebrit Vik (1867 – 1927) commença comme sculpteur sur bois dans l’atelier d’ébénisterie de son père. Il devint plus tard un des plus grands sculpteurs de Norvège, bien qu’il vivait dans l’ombre de son contemporain, Gustav Vigeland. Vik légua toutes ses oeuvres à son village natal. Le musée d’Ingebrit Vik fut inauguré en 1934, et fut le premier musée de sculpture du pays. Il abrite une collection d’une centaine de statues en bronze, marbre, plâtre et terre cuite, toutes exécutées par Vik. Juste à côté se trouve Kabuso, un centre culturel et artistique, où sont organisés des concerts et expositions toute l’année.

  • Panorama sur les montagnes entourant Norheimsund et Øystese: ici
  • Rando près de Øystese: voir description et plan

Steinstøberget

Aire de repos avec un point de vue superbe sur le fjord, où vous pouvez vous baigner et pêcher le maquereau, le saumon et la truite.

Toilettes

SI VOUS ALLEZ DE L’AUTRE CÔTÉ DU FJORD:

Jondal

Jondal est un village où l’on trouve des boutiques de proximité, des chambres d’hôtes, de belles maisons aux toitures en schiste, et des vergers bien entretenus. La ville est dominée par l’église de Jondal, surnommée « la cathédrale du Hardanger ». Il est possible de se baigner dans le fjord, de pêcher ou de faire de la randonnée. Tout l’été, un bus vous emmène du quai jusqu’aux pistes du centre de ski d’été de Folgefonn.

Le centre de ski d’été de Folgefonn (Sommerskisenter)

Cette station se situe sur le glacier de Folgefonn, à 1200 m d’altitude. Durant tout l’été, une navette vous y emmène à partir de Jondal (19 km). Il est équipé d’une des plus longues remontées mécaniques du pays (1100 m), avec un dénivelé de 250m. Ouvert à partir du 15 mai, fermé en hiver. Location de skis, snowboard; café et repas chauds. Réouverture le 1er mai 2009

Le glacier est le troisième du pays en superficie (212 km2), et fait partie du parc national de Folgefonna, accessible par la route de mai à octobre.

Herand

À Herand (230 habitants), vous pourrez trouver différents types d’hébergement, un petit port de plaisance, de beaux hangars à bateau à admirer, et des gravures rupestres représentant des scènes érotiques de plus de 3000 ans…

Utne

Utne est un carrefour important entre Bergen et Oslo via Haukeli. Il y a un ferry pour Kvanndal et Kinsarvik. Tout près du port se trouve l’un des plus vieux hôtels du pays (Utne Hotell), datant de 1722. Vous pouvez y déguster des spécialités à base de produits écologiques du secteur, comme le cidre de pomme, ou la truite de montagne. À Utne se trouve un des plus grands grossistes en fruits du pays, où sont sélectionnées et empaquetées cerises, pommes, poires et quetsches du Hardanger, puis envoyées dans le monde entier.

  • Bergen-Granvin: 2h, sans compter les stops
  • Bergen-Eidfjord: 3h, sans compter les stops
  • Ferry: En été, départ toutes les 20 min, traversée 10 min. Brimnes se trouve à environ 10km de Eidfjord. Horaires ici.

Détail du parcours – 2ème partie (optionnelle) LE SØRFJORDEN

Kinsarvik – Låtefossen

web_sorfjordstrekn

Kinsarvik

Il est possible de se baigner facilement dans le fjord de Hardanger. À Kinsarvik, aller à Kinsarvikbukti et Holmen. À Lofthus, voir la plage publique de Haugasundsvika (parking près de l’église), et à Utne, il est possible d’aller au Lothe camping (route 550, à 5km d’Utne en direction de Jondal).

Lofthus

C’est ici que dans les années 1880 Edvard Grieg a fait construire un petit chalet pour composer. Il a puisé dans la nature du Hardanger beaucoup d’inspiration. À cette période le tourisme avait déjà son importance, et on y trouve le grand hotel Ullensvang, riche en traditions. Lofthus est un gros producteur de fruits, en particulier de cerises, et un festival lui est dédié chaque année.

Tyssedal

Le village de Tyssedal (800 hab.) est situé dans un site superbe, entre mer et montagne, et demeure une destination touristique appréciée depuis le XIXè s. Le Tyssedal Hotell abrite la plus grande collection privée de tableaux de l’artiste Nils Bergslien (1853-1928). À travers ces oeuvres, on peut étudier le passage à l’ère moderne, quand le village est devenu un centre industriel. L’arrivée d’ouvriers de tout l’espace nordique influença le dialecte du village, qui se distingue des autres parlers du Hardanger.

Odda

Odda (7000 hab.) peut-être considérée comme la capitale du Hardanger, avec un long passé touristique et industriel. Il y a plus d’un siècle, Odda était la destination touristique la plus importante de Norvège, avec pas moins de 10 hôtels et 80 bateaux de croisières la visitant chaque été. Des touristes du monde entier faisaient le déplacement jusqu’à Odda pour admirer les cascades et le glacier. Les cascades et l’énergie hydraulique ont permis le développement de l’industrie au siècle dernier. Au centre d’Odda se trouve une rue piétonne et marchande. Chaque été est organisé un festival de la littérature très populaire.

Låtefossen (cascade)

La cascade jumelle de Låtefoss trône au-dessus de toutes les autres chutes de la « Vallée des cascades », la vallée d’Odda. Elles s’y enchaînent sur 10 km, et répondent aux noms de Tjørnadalsfoss, Strandfoss, Vidfoss, Espelandsfoss et Låtefoss. Ces cascades sont protégées en tant que monuments naturels. La vallée d’Odda offre de nombreuses possibilités de randonnée.

Aga

Le hameau d´Aga – est l´un des rares hameaux qui existent encore dans l’ouest de la Norvège.
La plupart des maisons de ce hameau datent des annes 1811-1850, mais plusieurs d´entre elles sont beaucoup plus anciennes.

  • Lofthus-Låtefoss: 1h


Détail du parcours – 3ème partie sur la RV7 HARDANGERVIDDA

Brimnes-Haugastøl

web_fjellstrekn3

Skjervfossen

Il s’agit de deux cascades qui se chevauchent, offrant un spectacle imposant sur un dénivelé de 150m.

Ulvik

La commune d’Ulvik (1200 hab.) s’étend des bras du fjord de Hardanger jusqu’au plateau du Hardanger (Hardangervidda). Brakanes en est le centre.

2646516378_228303c0ab_b(2)Vue sur le fjord de l’hôtel Brakanes à Ulvik. Photo: Diane Alexandra Berbain

Il y a 4 hôtels, des boutiques et cafés. Le poète Olav H. Hauge (1908 – 1994) a vécu et écrit à Ulvik toute sa vie. Un an sur deux en septembre est organisé un festival de la poésie, qui attire des auteurs et artistes parmis les plus célèbres du pays. Les touristes viennent à Ulvik depuis plus de 150 ans, en particulier pour admirer les vergers en fleur au printemps, et goûter au cidre en automne.

Eidfjord

La commune d’Eidfjord (900 hab.) est visitée par les touristes depuis plus d’un siècle, et est un port très populaire pour les bateaux de croisière.

3694146847_effa55b3ca_bEn attendant le ferry à Brimnes, à quelques minutes d’Eidfjord. Photo: Diane Alexandra Berbain

Ceci est dû en partie à la cascade de Vøringsfoss, qui est l’une des plus grandes attractions touristiques du pays. Une bonne partie du parc national du plateau du Hardanger (Hardangervidda) est localisé dans cette commune. En 30 minutes, on passe de 0 à 1200 m. d’altitude, du fjord au plateau du Hardanger.

À Eidfjord se trouve aussi un centre de découverte destiné à vous donner une introduction dans le domaine de la géologie, botanique, glaciologie, zoologie, archéologie et ornithologie dans cette région de fjord et de plateau. Un supervideographe diffuse un fantastique film panoramique permettant de vous faire découvrir l’ensemble de cette région.

Hjølmodalen – Vallée de Hjølmo

À Øvre Eidfjord, quittez la RV7 et suivez la pancarte pour Hjølmo. Là commence la traversée d’une nature sauvage sur une route qui l’est tout autant! Au bout de 4 km, vous allez passer devant une grande cascade du côté ouest de la vallée, avec une chute de 200 m sur un dénivelé total de 650 m. 3 km plus tard, vous arriverez au hameau de Hjølmo (Hjølmotunet) aux habitats très anciens. Un café est ouvert en juillet. Vous pouvez aller au point de vue de Loftet, qui se trouve à 10 min à pieds, où faire une randonnée d’une heure pour vous rendre à la cascade de Valurfossen (1h de marche) où la rivière de la Veig se jette à 272m de haut. La route se termine au bout des 3 derniers kilomètres, à un parking. De là vous avez accès à différents sentiers de randonnée.

La vallée de Måbødalen et la cascade de Vøringsfoss – Vøringsfossen

C’est la cascade la plus célèbre du pays et l’une des attractions touristiques les plus populaires. Elle tombe à 182m, en chute libre sur 145m.

3762690784_20bfc2600d_bQuelques unes des chutes d’eau de Vøringsfossen. Photo: Diane Alexandra Berbain

Vous pouvez l’admirer sur un parking près de la route, où se trouve un café, ou de la terrasse de l’hôtel Fossli (avec café, restaurant et boutique de souvenirs) au sommet de la cascade. Parking payant. La cascade se jette dans la vallée de Måbødalen (rappellant un canyon), formée au cours de la dernière glacière. Il est possible de s’y arrêter à plusieurs endroits.

3713325575_2f6aedc5bc_bSouvenirs lapons à Vøringsfossen. Photo: Diane Alexandra Berbain

Le barrage en pierre de Sysendammen

Pancarte visible de la route principale.

Il s’agit d’un superbe barrage de 1160m de long et 81 m de haut, conçu avec 3,6 millions de m3 de pierres. Il régule le régime d’écoulement de la cascade de Vøringsfoss, avec un minimum de 12m3 par secondes en été. Cette énergie est exploitée par la centrale hydroélectrique de Sima, une des plus grosses d’Europe. Informations et parking près du barrage. Belle vue sur le glacier du Hardanger (Hardangerjøkulen).

Le glacier du Hardanger (Hardangerjøkulen)

C’est le sixième plus grand glacier du pays, et qui s’élève jusqu’à 1876m d’altitude. Il est facilement visible du barrage, mais aussi en plusieurs endroits sur la route (en regardant vers le nord). Le glacier est très populaire pour les randonnées et le ski de fond, et le 17 mai, jour de la fête nationale, un cortège s’y déplace (en skis)! Beaucoup choisissent de s’y marier. Cette zone a servi de décor pour les scènes tournées sur la planète Hoth dans Star Wars, l’Empire contre-attaque (1980).

Le plateau du Hardanger (Hardangervidda)

C’est vraiment dans cette zone que vous allez commencer à découvrir la beauté du plateau du Hardanger. Il s’agit du plus grand haut plateau du Nord de l’Europe, et le plus grand parc national du pays. Il y a 600 millions d’années, c’était un fond marin. La mer y avait déposé d’épaisses couches de sédiments qui se sont plus tard presque entièrement érodées. Mais dans les zones où il en subsiste, la flore y est extrêmement importante et les pâturages très fertiles. Chaque année près de 10000 rênes sauvages. passent l’hiver sur le plateau. Il s’agit du plus grand troupeau du pays. On peut aussi y voir des renards arctiques, des harfangs des neiges ainsi que d’autres animaux et plantes arctiques. Il est possible de pêcher la truite des montagnes dans l’une des nombreuses rivières, et le réseau de sentiers balisés est relié à des cabines, des chalets et des auberges de montagne, ainsi qu’aux chalets de l’Association Nationale des Randonneurs (DNT). Le terrain est très accessible.

Dyranut

L’auberge de montagne de Dyranut (1245 m d’altitude), ouverte du 1er juin au 30 sept., est un très bon point de départ pour vos promenades sur le plateau, que ce soit à pieds, en vélo, à cheval ou en canoë. À 1 km à l’est se trouve la route de Tinnhølsvegen (avec un petit péage, ouvert dès juillet). De là vous pouvez marcher, faire du vélo ou conduire sur 11 km sur le plateau jusqu’au parc national. À Tinnhølen ont été enregistrées près de 40 espèces d’oiseaux, dont certaines très rares.

Halne

Juste avant Halne, vous passez le point le plus haut de la route: 1250 m. d’altitude, avec vue sur le glacier du Hardanger au nord.

3745809431_85afb171f2_bVue sur le lac de Halne, sur l’une des nombreuses aires de repos sur la route. Photo: Diane Alexandra Berbain

L’auberge de montagne de Halne (1140 m. d’altitude), ouverte de Pâques à la mi-octobre, se trouve à la limite du parc national du Hardanger, et est aussi un point de départ apprécié pour les randonnées à pieds, en vélo, pour la chasse et la pêche. L’auberge est en activité depuis 1933, et est aujourd’hui un ensemble moderne avec sa propre centrale hydroélectrique.

3762690800_f1904fc3f2_bTruite de montagne servie dans l’une des auberges de la route. Photo: Diane Alexandra Berbain

Dès l’âge de pierre, Halne était une zone de chasse importante. Les archéologues ont trouvé un bon nombre de traces d’habitations, les plus anciennes ayant près de 7000 ans. Des restes d’os de rênes, de perdrix, de canard et de truite nous ont révélé ce qu’ils avaient au menu. L’auberge de Halne préserve les traditions de la région et vous sert des produits et spécialités locales, comme la viande de rêne ou la truite de montagne. Halne signifie « à mi-chemin », en référence à sa location, à mi-chemin de la région Est et Ouest. Un bac, « Halnekongen » (le roi de Halne), transporte les randonneurs et touristes de l’autre côté du lac de Halne (à 1130m d’altitude), jusqu’à Skaupa. Vous pouvez aussi rester sur le bateau pour un A/R. Capacité: 12 personnes, et il est conseillé d’acheter son ticket au préalable.

Un peu plus loin sur la route, vous verrez des ‘gamme’ recouverts de tourbe et d’herbe dans la tradition lapone, où vous pouvez acheter des cornes et des peaux de rênes. Vous passerez ensuite devant les lacs de Krækkjavatnet et Ørteren, pour arriver à Haugastøl.

Haugastøl

Haugastøl (988 m. d’altitude) est une gare populaire sur la ligne Oslo-Bergen. Vous trouverez boutique, café, banque, information touristique, hébergement et location de vélos. La célèbre route de Rallarvegen commence à Haugastøl jusqu’à Myrdal et Flåm (Haugastøl-Flåm: 80km). Possibilité de passer la nuit à Myrdal, à l’hôtel Vatnahalsen. Cette route avait été aménagée il y a un peu plus d’un siècle pour faciliter le transport du matériel et des hommes au cours de la phase construction de la zone la plus montagneuse sur la ligne Oslo-Bergen. Aujourd’hui la route de Rallarvegen est une véritable attraction, et vous fait traverser des paysages de haute montagne fantastiques. Point le plus haut: 1343 mètres d’altitude, pour arriver au niveau 0 à Flåm, au bord du fjord. Près de 25000 cyclistes l’empruntent chaque été (juillet-octobre). ”Haugastøl 1000 m.o.h.” ou ”Haugastøl 1000 m.o d’altitude” est également un des meilleurs sites au monde pour le snowkite. Des enthousiastes du monde entier viennent chaque hiver à Haugastøl, et de nombreux pros n’hésitent pas à y rester toute la saison.

La parc national de Hallingskarvet

Hallingskarvet est un immense massif montagneux et préservé de 450 km2, qui domine Ustaoset et Haugastøl. Il est très utilisé pour les sports de plein air, avec de nombreux sentiers pour la randonnée et le ski. On y trouve un grand troupeau de rênes sauvages et des plantes rares ou en voie de disparition.

  • Eidfjord-Fossli: 45 min
  • Tunnels entre Brimnes et Fossli:

Dalberg tunnel: approx 300 m

Stiganes tunnel: approx 300 m

Eidfjord tunnel: Approx 2,8 km

Kvernhushaug tunnel: approx 300 m

Måbø tunnel: approx 2,6 km

Storagjel tunnel: approx 1,5 km

  • Fossli-Sysendammen: 15 min

Carte imprimable (pdf)

Balades en voiture et randonnées dans la région:

http://www.carwalks.com/visartikkel.asp?art=253

Où manger des spécialités:

http://visitkvam.no/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=20&Itemid=33〈=en

Advertisements
4 commentaires leave one →
  1. novembre 2, 2010 8:12

    Bonjour,
    Bon guide pour visiter la région. Merci

  2. ferrandi permalink
    mai 22, 2011 8:08

    Enfin un site qui détaille tout ce qu’il y a à faire sur cette route!! Merci!! Toutes les informations vont vraiment nous servir!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :